DEDICACE
 Pershing, La Fayette, un dialogue hors du temps

 

A l’entrée de Versailles où fut soutenue la cause des Insurgents américains de 1778 à 1783, ce monument dû à l’architecte Jacques Carlu et aux sculpteurs Paul Bartlett et Joachim Costa ouvre sur la ville une porte de liberté et un dialogue hors du temps. Ici Lafayette et Pershing, escortés de l’ombre de tous ceux qui, dans de rudes combats, ont affronté l’oppresseur et donné leur vie pour la liberté, rappellent l’engagement fougueux du premier aux côtés des Insurgents en 1777, la fidélité du second qui par la voix de Stanton, parlant au nom des Etats Unis répond à une France harassée en Juillet 1917« La Fayette we are here». Inaugurée le 6 Octobre 1937 par le général Pershing, commandant en chef de la force expéditionnaire américaine, cette entrevue de pierre et d’airain reste l’exemple unique d’un dialogue entre deux héros qui, à 140 ans d’écart, vinrent soutenir la cause de la liberté de l’autre nation et sceller entre la France et les Etats Unis une amitié inaltérable. Le 6 Octobre 2017 l’Association Pershing La Fayette Versailles, soutenue par la Mairie de Versailles et par le Ministère des Affaires Etrangères, a remplacé les statues manquantes qui, en plâtre à l’origine, avaient été détruites par le vent et les intempéries. Ces nouvelles statues en résine patinée bronze, faites pour durer, ont redonné à ce monument sa voix, son dialogue, son sens emblématique « Amitié, Liberté, Indépendance ».

 

Jean Claude F. Martin 21 Juin 2017